;
NOS APPAREILS :

      LES LIENS ENTRE LA SANTE, LE SPORT ET LES EXERCICES AQUATIQUES

            par André BARREAU Educateur sportif diplômé d'état                                   

La plupart d'entre nous sait que le sport est bon pour la santé; Qu'un entraînement régulier divise par deux les risques cardiovasculaires...Mais ce n'est pas pour autant que nous sautons dans nos basquets, ou que nous prenons un abonnement à la piscine municipale.

Après une longue période de sédentarisation, qu'elle soit due à notre vie professionnelle ou à notre vie familiale, nous avons sans doute décidé un jour de nous ressaisir et de reprendre l'exercice physique. Alors nous avons choisi un sport qui nous était familier. Rapidement, nous avons vu apparaître des douleurs précoces au niveau des vertèbres, du dos, des tendons, des articulations ou même des douleurs musculaires. Nous avons voulu faire différentes tentatives mais nous les avons finalement stoppées, en se disant : « ça fait mal » , « je n'aime pas souffrir », « c'est fatiguant », « je n'ai pas assez de temps », « j'ai essayé pendant 2 mois et je n'ai pas perdu 300 grammes ! »… « Oui, mais mon travail... », « Oui. mais ma famille... », « Oui, mais l'argent... », « Oui, mais ma femme... », « Oui, mais ! » « Oui, mais ! ».

Ces alibis sont récurrents et bien pratiques mais Ils occultent une notion majeure : « la notion de Plaisir ». Le plaisir est notre guide biologique et la condition de notre santé physique et psychique. Le plaisir devrait être au cœur de toutes nos actions et constitue le moteur principal de nos apprentissages. Nous renonçons aux comportements qui n'apportent pas de plaisir ou qui engendrent le déplaisir au profit de ceux qui suscitent un plaisir plus grand ou plus valorisé.

Le plaisir est avant tout ressenti par un état de bien-être corporel, de détente physique. On peut en décrire les signes physiologiques suivants :

  • Ralentissement / accélération du pouls, de la tension artérielle et de la respiration ;
  • Contraction des pupilles ;
  • Salivation ;
  • Sécrétions hormonales diverses.

Tous ces signes correspondent à l'activation du système nerveux stimulé dans la relaxation ou la jouissance sexuelle, appelé système parasympathique.

Le plaisir est un formidable facteur d'énergie et de vitalité. Tout le monde sait que tout ce que l'on fait avec plaisir semble plus facile, fatigue peu et donne des résultats bénéfiques. La performance ne peut se faire qu'avec cette notion de plaisir et nul besoin d'être un athlète pour comprendre et ressentir ces bienfaits.

L'Organisation Mondiale de la Santé définit la santé comme une pleine jouissance du bien-être social, mental et physique. La pratique d'une activité physique régulière et d'intensité modérée dans l'eau comme l' AquadiBike chez AQUADISIA apporte des bienfaits sur le bien-être (amélioration de l'image de soi, de la confiance en soi). Les impacts positifs se situent au niveau du bien-être physique, mental et au niveau de la gestion du stress.

L'activité physique aquatique améliore le système immunitaire                                                                                            Aux USA, on court dans l'eau depuis les années 68. Lorsque Gleen McWaters, entraîneur d'athlétisme dans les Marines, est revenu blessé à la jambe du Vietnam, il s'est rééduqué seul en courant puis en pédalant dans l'eau de sa piscine.

La pratique de l'aquabike modérée dans l'eau représente un moyen de prévention contre des maladies dans lesquelles le système immunitaire est imbriqué. Ce principe d'amélioration du système immunitaire se dégrade sous l'effet d'un entraînement trop intense. Il peut sur des séquences assez brèves, entraîner une augmentation des infections respiratoires. Par contre, l'exercice modéré dans l'eau réduit les risques d'infections respiratoires. 

Des études montrent aussi que l'activité physique aquatique de sujets âgés améliore le système immunitaire. La réponse vaccinale à la vaccination grippale est bien meilleure chez des personnes âgées qui font de l'exercice. Ces critères soulignent donc l'intérêt d'une activité aquatique modérée comme l'aqua-bike, afin de prévenir les effets du vieillissement et stimuler les fonctions immunitaires.

L'activité physique dans l'eau est une bonne prévention des maladies cardiovasculaires mais aussi du vieillissement                                                                                                                                                                                  L'exercice physique modéré est vivement conseillé à titre préventif ou curatif face aux maladies cardiovasculaires.    Certaines fonctions diminuent au fil de l'âge, ceci est dû en grande partie à la dégradation progressive de la fonction musculaire et se caractérise par une diminution de la masse musculaire. Cette situation est réversible grâce à une activité sportive en résistance et en endurance, mais il est essentiel que ce travail soit fait dans l'eau pour ne pas créer de traumatismes. Les bénéfices constatés sont similaires à ceux observés chez des adultes jeunes. L' Aquadibike est très bénéfique pour l'hypertension, le diabète, le cholestérol et l'ostéoporose**. 

Le sport améliore le fonctionnement du cerveau et la gestion du stress                                                                              La pratique régulière d'une activité physique améliore l'oxygénation du cerveau. Elle a beaucoup d'effet sur les personnes âgées en améliorant la capacité de réaction, la mémoire et le raisonnement. Le sport verrouille l'altération des neurones et améliore les performances comportementales et motrices. Les personnes âgées ayant pratiqués un sport régulier et modéré bénéficient d'une meilleure performance cognitive. Les sujets âgés apprennent donc plus vite. Par ailleurs, l'activité physique est préventive contre la maladie d'Alzheimer. Il est également prouvé qu'il y a un lien entre la pratique d'un sport modéré et la réduction du stress,* voire de la dépression. 

*Une des définitions du stress: « C'est la réponse de l'organisme pour s'adapter à l'environnement face à une stimulation, à une agression ».                                                                                                                                                                                 Facteurs: Travail, vie affective, situations conflictuelles…

Tout organisme stressé passe par 3 phases:

La phase d'alarme : (la réponse) Il y a une production d'adrénaline par la glande surrénale et de noradrénaline par les terminaisons  nerveuses pour que l'organisme puisse:                                                                                             

  • S'exprimer
  • Répondre à une stimulation ;
  • Réagir rapidement à une situation imprévue.

C'est ce que l'on appelle le bon stress. Mais attention, si l'agression se réitère trop souvent, ou est trop longue dans le temps, la 2 ème phase arrive, la phase de résistance.

La phase de résistance: Dans cette phase, on perçoit une notion d'effort permanent.Mobilisation en permanence de toutes les défenses de l'organisme. L'individu devient de plus en plus fragile et ces capacités d'adaptation s'amoindrissent. Il finit par craquer et apparaissent les maladies psychosomatiques, (quelques exemples) :

  • Ulcères ;
  • Spasmophilie ;
  • Hypertension ;
  • Maladies de peau ;
  • Migraines ;
  • Insomnies ;
  • Comportements phobiques, obsessionnels, inquiétude, puis anxiété chronique…                                    

La phase d'épuisement: Les réserves semblent épuisées. C'est un sentiment de grosse fatigue générale, d'impuissance, de détresse qui s'installe et la détresse amène la dépression. L'idéal étant de rester dans la phase d'alarme. Pour cela, il faut tout d'abord avoir une activité physique, savoir se relaxer, pratiquer la relaxation ou la sophrologie et se faire plaisir.

En savoir plus sur le stress


Sport et diabète
L'activité physique est toujours très bénéfique que vous soyez un diabétique de type 1 ou 2. Ce dernier est souvent lié à un manque d'activité et à une prévalence à l'obésité. Quelqu'un de définit comme « obèse » a un indice de masse corporel élevé (IMC)***, c'est-à-dire que le poids de cette personne est élevé par rapport à sa taille.

Une activité physique comme l'aqua-bike doit être perçue comme méthode à part entière de traitement du diabète et de perte de poids, en y associant une rééducation alimentaire adaptée. Si l'entraînement est régulier, il y aura un meilleur contrôle de la glycémie. Celle-ci améliore l'effet de l'insuline au cours des exercices et ce bénéfice est durable longtemps après l'effort (12 à 15 H).

Synthèse des avantages de l'activité physique pour une personne diabétique :

  • Amélioration de la glycémie
  • Réduction de la tension artérielle
  • Perte en pourcentage graisseuse et augmentation de la masse musculaire
  • Meilleure sensibilité des tissus à l'insuline
  • Réduction des niveaux de cholestérol et des triglycérides
  • Régulation du poids de corps idéal
  • Prise de distance avec les complications à long terme du au diabète
  • Meilleure gestion de l'anxiété et du stress
  • Bien-être, amélioration de la confiance en soi et par finalité de la qualité de vie.

Tout cela ne peut se faire que sous surveillance spécialisée d'un médecin/cardiologue/nutritionniste et éducateur sportif.


Les femmes enceintes, la grossesse et l'activité aquatique chez AQUADISIA                                                              Beaucoup de femmes se posent la question «est-ce que je peux faire du sport pendant ma grossesse?», «est-ce que ce n'est pas dangereux pour mon bébé ?»

Il faut tout d'abord parler des problèmes les plus courants pour les femmes qui n'ont pas d'activité physique pendant qu'elles sont enceintes :

  • Prise de poids excessive au 3ème trimestre ;
  • Difficulté à retrouver la forme ;
  • Risque de diabète gestationnel ;
  • Hypertension ;
  • Maux de dos ;
  • Essoufflements, manque d'endurance ;
  • Distension des ligaments et fragilité des chevilles ;
  • Mauvais équilibre du corps ;
  • Sensation de mal-être ;
  • Pré éclampsie (élévation de la pression artérielle et de la quantité de protéines dans les urines).

Il est conseillé de faire du sport pendant la grossesse. Tout d'abord pour prendre des distances avec les inconvénients cités précédemment. Pour les femmes déjà sportives : Continuez vos activités mais à petites doses et à votre rythme ; Apprenez à vous écouter, cela va préparer votre corps en douceur à l'accouchement. Mais toutes les disciplines ne se valent pas face à la grossesse. Les sports violents sont à proscrire. Une séance de sport trop intense peut faire souffrir le fœtus et générer une hypoglycémie ou une chute de tension.

Il faut donc privilégier les activités aquatiques comme l' Aquadibike pour en ressentir les bienfaits suivants :

  • Conservation du souffle et du rythme cardio-vasculaire ;
  • Tonification des jambes facilitant ainsi le retour veineux ;
  • Soulagement du dos ;
  • Meilleur gestion du stress (et celui du bébé) ;
  • Prise de poids limitée ;
  • Meilleur maintien de la sangle abdominale…

Nous vous proposons aussi de finir votre séance d' Aquadibike par une séance de 20 minutes dans la baignoire balnéo ou sur le lit a eau massant. L'eau à 30° permet une vraie relaxation et les jets un vrai massage réparateur.

L'aquabiking enceinte c'est possible !  de Christophe Jennequin


Les bénéfices de l'eau

Nous savons que marcher au bord d'une plage ou d'un fleuve est ressourçant. Nous savons que l'eau est le meilleur breuvage pour estomper notre soif ; qu'elle est nécessaire lorsque nous avons fait des excès d'alcool ou de nourriture. Nous associons souvent la relaxation à une image aquatique ; Bord de mer, lac, berges d'une rivière, …

Traverserions-nous un continent pour regarder les chutes du Niagara, si au même endroit, il y avait des champs de blés ? L'eau c'est la vie. Nous l'oublions souvent et cherchons ailleurs des méthodes ou des outils nous permettant d'augmenter notre dynamisme, d'améliorer notre santé, d'être plus fort et plus calme, et de vivre en meilleure santé plus longtemps. Nous sommes faits d'environ 70% d'eau. Utiliser cet élément naturel, c'est à coup sûr, bénéficier de ses nombreux bienfaits. Vous l'aurez compris, l'eau est un élément essentiel à notre vie et notre bonne santé.

L'activité physique dans l'eau est un atout de taille dans l'entretien de son corps et de sa forme. La mise à disposition de nos Aquadibikes en cabine individuelle « AQUADISIA » répond véritable ment à ce besoin.

Mais tout d'abord, que se passe-t-il quand notre corps entre dans l'eau ?

Porté par l'eau, votre corps n'est plus exposé aux chocs articulaires. Les tensions musculaires sont estompées. Avec de l'eau jusqu'à la taille par exemple, le poids de corps est divisé par deux !

Avec l'aquabiking, on évite les traumatismes articulaires ou musculaires. En effet, le corps étant en quasi-apesanteur, il se retrouve soulagé de son poids (principe d'Archimède). Les articulations sont libérées du poids du corps et ne subissent pas d'impacts comme les sports terrestres. C'est donc une situation beaucoup plus confortable pour faire du sport. Et lorsque le confort est présent, le plaisir est également au rendez vous.

La résistance naturelle de l'eau augmente l'intensité du travail musculaire et permet de renforcer sa musculature de façon douce et harmonieuse. Vos muscles sont portés par l'eau comme dans l'aquagym mais les efforts fournis sont plus intenses. Ils sont particulièrement appréciables si on est déjà assez sportif.


La pratique de l' Aquadibike de chez AQUADISIA ne présente donc que des avantages (sauf contre-indication médicale).

**Ce site web pour en savoir plus sur les liens entre sport et santé, mais aussi l'ostéoporose, la polyarthrite rhumatoïde et les rhumatismes inflammatoires chroniques.

***Un site web simple pour faire le calcul de votre masse corporelle (IMC).